Qui sommes-nous?

Le forum résilien est né d’un double constat fait durant l’épidémie du Covid-19: notre société, construite sur des principes de concurrence généralisée, n’est pas suffisamment résiliente pour faire face aux bouleversements extérieurs, et il existe parmi la population un besoin de revenir à des rapports simples et concrets avec les autres membres de notre société, en faveur d’un environnement plus respectueux et solidaire, qui prend en considération l’écosystème (dans tous les sens du terme) que nous constituons ensemble.

L’idée de base est de créer un outil alternatif, pendant ces temps de confinement, ayant le but de s’entraider dans les aspects pratiques, ainsi que de réfléchir ensemble et dialoguer sur la façon dont nous voudrions construire notre «après-Covid-19».

Fondamentalement, il s’agit de revenir à une échelle humaine et régionale dans notre rapport au monde, de manière à ce que le contact avec les autres, ainsi que la mise en commun de nos besoins, puissent conduire à des efforts participatifs, inclusifs et, donc, pluriels. Notre initiative cherche à ce que ces efforts se prolongent après la crise.

Au vu de l’esprit de cet espace d’échange, il y a deux aspects à considérer:

Primo, pour faciliter le respect dans les interventions, nous appelons les participant·es à s’identifier, et à laisser l’anonymat en dehors du forum. Cela nous permettra aussi d’assurer la continuité des échanges et des projets de manière physique, une fois la crise passée. Nous envisageons la différence comme une vraie possibilité d’élargir les perspectives, mais nous ne sommes pas d’accord avec les attitudes virulentes qui empêchent les vrais dialogues.

Secundo, ce site n’est pas a-politique. Nous considérons que la politique existe dans tout rapport humain: tout acte en soi est un acte politique (et c’est davantage le cas pour tout geste impliquant la parole). La genèse de cette démarche se trouve au centre des préoccupations et des idées du groupe décroissance alternatives. Toutefois, comme dit ci-dessus, nous pensons que c’est la diversité ce qui rend possible la construction plurielle et inclusive de la collectivité.

1 J'aime